Préliminaires

Depuis les premières études sur l'écriture de l'abbé Michon en 1872, la graphologie a fait couler beaucoup d'encre.

Ses partisans la définissent comme une méthode d'investigation de la personnalité, un outil d'aide au recrutement, de rééducation graphique, d'expertise auprès des tribunaux, de suivi des effets secondaires de certains médicaments en milieu hospitalier ...

Ses détracteurs comme une science occulte, un charlatanisme, un anachronisme français.