Préliminaires

Très répandue en France comme l'un des moyens de tri et de sélection des candidats, l'étude graphologique doit mettre en évidence, de façon précise et claire, les points forts et les points faibles de ceux-ci par rapport à une "définition de poste" détaillée fournie par le client (cabinet, DRH, responsable de recrutement etc ...).

Cette étude n'est qu'un complément d'information qui viendra étayer l'entretien, les tests ou tout autre méthode d'approche liéé aux techniques plus ou moins sophistiquées auxquelles se réfère le client.

En aucun cas le graphologue assujetti à un code de déontologie ne doit aborder dans son étude l'aspect "privé" de la personnalité, mais au contraire faire preuve de tact, de discrétion et de mesure sans tomber dans la "langue de bois".